RENTREE CULTURELLE ET ARTISANALE 2015 : LA RELANCE AU MENU

Le Ministère de la Culture, de l'Artisanat et du Tourisme est à pied d'œuvre pour l'organisation de la Rentrée Culturelle et Artisanale 2015, prévue le vendredi 20 février 2015. Placé sous le signe de la réconciliation, cette rentrée culturelle et artisanale marque une volonté politique de relancer ces secteurs majeurs.


Le pays sort progressivement d'une crise multidimensionnelle, consécutive au conflit armé déclenché dans les régions du nord par les groupes terroristes. Ce conflit a créé une crise sociale, économique, sécuritaire et surtout culturelle qui s'est manifestée par la destruction du patrimoine matériel et immatériel de cette partie de notre pays.  Au-delà, une grande majorité de la population malienne continue de pâtir des conséquences économiques de cette crise sur les secteurs de la culture, de l'artisanat et du tourisme. 

Pour marquer le lancement symbolique et officiel du début des activités culturelles et artisanales initiées par le département et ses partenaires au cours de l'année 2015, le Ministère de la Culture, de l'Artisanat et du Tourisme s'attèle à organiser la Rentrée Culturelle et Artisanale (RCA2015). En effet, la rentrée culturelle est une activité culturelle à caractère national au cours de laquelle le Ministère de la Culture et ses partenaires, les opérateurs culturels, déclinent leur programme d'activités pour l'année et font le bilan des actions menées durant l'année écoulée.

Malgré les contingences sécuritaires, sanitaires et économiques, le département en charge des questions de culture et d'artisanat a redonné vie à cette activité institutionnalisée pour véritablement donner un souffle aux actions et autres manifestations artistiques, culturelles et touristiques majeures des acteurs de ces secteurs et du gouvernement.

Placé sous le thème du « Renforcement de l'unité nationale et de la Paix », l'année culturelle et artisanale 2015 annonce non seulement le renforcement des acquis du département dans plusieurs domaines, mais elle sera également une année de continuité, d'ouverture et de renouveau.

In fine, le programme alléchant que propose le Ministère de la Culture, de l'Artisanat et du Tourisme est un condensé de toutes les sensibilités culturelles et artistiques de notre pays. Ainsi, en plus du grand spectacle, qui se tiendra au CICB et retransmis en direct, des animations populaires égayeront les 6 communes de Bamako. Aussi, des conférences débats et des expositions marqueront la place de la culture dans le renforcement de la cohésion sociale.